> Souvenirs ... > Souvenirs 2011-2012 > Carnaval

2EME CONSEIL D’ECOLE

vendredi 2 mars 2012

2e conseil d’école

Conseil d’école du 3 février 2012

Présidente deséance : Véronique Caubrière, directrice de l’école

Présents :

- Représentantsdes parents d’élèves élus :David Lecousin, Mickaël Lecoq, Isabelle Brionne, Vanessa Provost, Fabien Malo, Aurore Othon, Natacha Sefys.

- Elus : M. Valentin,vice-président de la Communauté de Communes, détaché aux affaires scolaires, Daniel Gandon , président du SIVOS* et maire-adjoint deThury-Harcourt ; Mme Reignier, maire de Saint-Martin-de-Sallen, M.Bailleul, maire de Caumont sur Orne.

- Enseignants et réseau d’aides : Catherine Maillard, Nathalie Pasquet, Julie Olivier, Frédérique Brunet,Pascal Vaudorne, Nelly Hamard, Carine Tessier, Fanny Louis, Cécile Olivier, Nathalie Potriquet, Marie-Noëlle Bourdon, maitre E, Martine Mochtari, psychologue scolaire.

- Autres :Lucienne Londes, DDEN, Soline Letallec, bibliothécaire.

Excusés :Mme Lescrenier, inspectrice de l’Education Nationale, Eric Biard, Frédéric Hervé (représentants de parents), Céline Dubois-Doublet (assistante d’éducation).

*SIVOS : Syndicat Intercommunal à Vocation scolaire

****************

1.Approbation du compte-rendu du 1er conseil d’école  :

  •  

Aucune objection n’étant avancée depuis le mois d’octobre 2011, les membres du conseil sont invités à approuver le compte-rendu du conseil d’école du 21 octobre 2011. Le compte-rendu est approuvé.

2. Effectifs de l’école :

Au 1er conseil d’école, nous annoncions 241 élèves inscrits. Depuis, nous avons eu 5 nouvelles inscriptions (ce que nous avions bien prévu) mais nous avons eu aussi 5 radiations Ce qui « équilibre notre balance » à 241.

A la rentrée des vacances de février, 2 nouvelles inscriptions (1 en CE1, 1 en CM1) et 1 radiation soit 242.

Pour l’année prochaine, nous avons fait remonter nos prévisions à l’Inspection Académique : 239 (plus de départs en 6e que d’arrivées en CP auxquels il faut rajouter les 2 nouvelles inscriptions soit 241). Nous avons toujours des incertitudes sur de nouveaux entrants : 3nouveaux pavillons sont en construction sur la zone du Gaillon et il reste encore 2 parcelles à pourvoir et sur Croisilles, la zone pavillonnaire continue de croître.

Evolution des effectifs depuis 2008 :

  • septembre 2008 : 214 (9 classes) - septembre 2009 : 217 (9 classes)
  • septembre 2010 : 221 (9 classes) - septembre 2011 : 241 (9 classes)

27 élèves de plus en 3 ans mais aucun moyen supplémentaire.

Nous nous sommes déplacés en délégation mercredi 1er février (parents, élus,enseignants) pour demander une audience. Nous demandons toujours l’ouverture d’une 10e classe pour l’an prochain et nous nous opposons à la fermeture prévisionnelle de 47 postes d’enseignants spécialisés (à Thury-Harcourt, nous nous sentons très concernés : notre population a changé depuis quelques années et nous accueillons de plus en plus d’enfants en grande difficulté pour lesquels nous avons besoin de suivis RASED).

Nous avons été reçus par M. Daniel Delaporte, inspecteur d’académie adjoint et nous avons alors appris que l’ouverture de notre 10e classe était bien au programme de la rentrée avec confirmation d’une nomination dès le mois de juin.

Par contre, les questions concernant le RASED ont été éludées. Nous sommes très inquiets pour les prises en charge RASED dès l’an prochain ; on ne sait pas comment le travail des maîtres E sera organisé en2012/2013.

Nous profitons de l’occasion pour annoncer qu’une{{}} réuniond’information / débat sur les RASED est organisée mardi 7 février à 20h30 à l’espace Coisel de St André sur Orne

3. Changement de compétence scolaire :

Depuis le 1er janvier 2012, c’est la Communauté de Communes de la Suisse Normande qui a pris la compétence scolaire.

Concrètement, cela veut dire que les écoles de Thury-Harcourt (maternelle et élémentaire), de St Rémy, de Cesny Bois Halbout, d’Esson, de St Laurent de Condel et de Clécy sont gérées maintenant par la Communauté de communes au lieu de l’être par le SIVOS, ou le RPI ou la Mairie.

Cela permet une harmonisation entre les différentes écoles du secteur, une meilleure égalité pour tous les élèves. Sont donc pris en charge par la Communauté de communes :

-  la gestion des moyens de fonctionnement et des personnels (pour Thury, la restauration, la garderie (tout le péri-scolaire) est gardé par le SIVOS mais les ATSEM, le personnel d’entretien passent Communauté de Communes) - la programmation et réalisation des investissements .

M. Valentin précise qu’il y a maintien des moyens financiers et soutien aux activités scolaires. A notre niveau, cela ne change pas notre mode de fonctionnement :

Les parents continuent d’inscrire leurs enfants à la mairie. Il y aura limitation des dérogations : sera donnée priorité aux écoles de secteur.

Nous, enseignants, avons toujours les mêmes libertés quant à nos commandes, seule l’adresse de facturation change.

M. Gandon reste le Président du SIVOS et est délégué aux affaires scolaires pour le secteur de Thury-Harcourt.

4.Projets et Actions menés en classe :

  • Le RAM (Relais d’Assistantes maternelles). Chaque mois, une classe se déplace au RAM pour présenter un livre aux petits en travaillant sur l’environnement sonore et visuel. L’idée est bien d’adapter son discours, son débit, sa gestuelle... un franc enthousiasme du côté acteurs et du côté spectateurs.
  • Intervention d’Alexis Clavreul en EPS. Educateur sportif, Alexis intervient dans chaque classe depuis la 2e période (après les vacances de la Toussaint) et jusqu’au mois d’avril sur un thème choisi par les enseignants (jeux d’opposition, jeux sportifs collectifs, orientation,...) Une nouveauté cette année pour laquelle Alexis a passé un agrément : l’escalade.

Nous nous sommes arrangés avec les enseignants du second degré des collèges Bellair et Notre Dame pour avoir des créneaux au gymnase sur le mur d’escalade.

  • Jeudi 10 novembre 2011, Elke et Lisa, deux allemandes sont venues à l’école dans les classes de Carine Tessier et Fanny Louis proposer une animation dans le cadre de l’opération Deutshmobile. A l’ordre du jour : confection de lampions pour la traditionnelle fête de St Martin.
  • Sortie théâtre. Le 15 novembre, tout le cycle 3 est allé voir une pièce de la comédie de Caen au théâtre des cordes : « Es-ki-mo ». Je vous rappelle que le cycle 2, quant à lui était allé voir « L’après-midi d’un Foehn » le 14 octobre au théâtre d’Hérouville.

Pour chaque classe, il s’agit bien de réexploiter le sujet et les ressentis dans le cadre des parcours culturels.

  • Le 18 novembre, le nouveau conseil municipal jeunes a été élu avec Emma Geffroy, Clémence Girard, Lucile Lecoq, Alaïs Michel, Jade Othon, Juliette Scébat, Axel Afonso, Johan Fafin, Evan Frégeais, Arthur Geufroy, Killian Letellier, Gaspar Ligot, Abel Mariquivoi, Zacharie Mariquivoi et Yassin Salemkour. Je vous renvoie au site d’école pour avoir toutes les informations.
  • Le 21 novembre, les élèves de CE1 ont reçu une grande lettre : le début de la correspondance scolaire avec une classe de CE1-CE2 de Saint Germain le Vasson. Là encore, une manière de rétablir l’écrit dans sa fonction de communication.

Les travaux de CE1 ont été mis en valeur lors d’une exposition ouverte aux parents et aux élèves des autres classes le 16 décembre. Ont été présentés les productions d’écrits et le livre réalisé à la manière de « Petits bobos, petits bonheurs » de Philippe Bertrand et Elisabeth Brami ainsi que les différentes exploitations du spectacle, « L’après-midi d’un foehn ».

  • Cinéma de Noël, offert par le SIVOS : toute l’école est allée voir, les 12 et 13 décembre « Un monstre à Paris ». Ce cadeau de fin d’année a été accompagné d’une distribution de chocolats à la veille des vacances. (et d’une magnifique boîte de délicieux chocolats pour la salle des maîtres !). Un grand merci de la part de tous, enseignants et élèves.
  • Ecole et Cinéma  : Toute l’école est allée voir « Le dirigeable volé » au mois de janvier. (pris en charge par l’Association Les Amis de l’école Paul Héroult). Des collègues vont régulièrement aux journées de formation proposées au café des images ou à l’IUFM pour pouvoir exploiter au mieux les séances et partir sur un réel projet.
  • Permis piéton pour les CE2. Anne Brabant, gendarme à Thury-Harcourt s’est déplacée à l’école pour expliquer en quoi cela consistait et laisser de la documentation pour que chaque classe puisse travailler sur la sécurité dans les déplacements à pied. Elle doit revenir pour une « sortie-prise de conscience » des dangers de la rue. Ensuite, courant mai, les élèves passeront un « QCM » pour valider ou non l’obtention de leur permis piéton.

Le mardi 20 mars 2012, ce sera au CM2 de faire leurs preuves avec la prévention routière, , plus communément appelée « Le permis vélo ». Pour prévenir les mauvaises conditions météo, l’activité pratique est prévue au gymnase déjà réservé pour l’occasion.

  • Les CE2/CM1 de Mme Hamard ont eu une intervention en classe sur « Découverte du métier et du mode d’intervention des pompiers »
  • La piscine continue : après les classes de Mme Hamard et de Mme Louis, qui ont arrêté leurs créneaux fin novembre, les classes de Mmes Tessier, Olivier Cécile, Olivier Julie, Brunet, Maillard et M. Vaudorne ont pris la relève dès la semaine du 2 décembre. La classe de Mme Pasquet ne commencera la piscine qu’à la fin du mois de mars.

Chaque classe aura eu finalement 10 créneaux. Cette année, nous avons essayé une nouvelle formule avec Mmes Cécile Olivier et Tessier, l’enseignement massé, qui consiste à avoir plusieurs séances (2 en l’occurrence) la même semaine. Les enseignantes concernées précisent que c’est mieux pour les enfants qui ont peur et que pour tous, il est intéressant d’avoir un réinvestissement des acquis sans délai

Au sujet de la piscine, nous avons reçu de la Communauté de Communes un courrier nous stipulant qu’ils ne prendraient à leur charge que les créneaux des classes prioritaires d’après les textes (CP, CE1, CM2). Nous devons revoir cela précisément avec M. Valentin.

  • Mme Tessier profite de l’occasion pour dire que dans le cadre du programme d’histoire de cycle 3, est prévue une sortie à Amboise au mois de mai (date à définir précisément) pour les 3 classes qui décloisonnent. Nous allons faire une demande officielle de subventions aux associations de l’école « Les trottinettes » et « Les amis de l’école Paul Héroult ». Le budget est conséquent : les devis se montent à 2696 € pour le transport, et 1398 € pour les différentes entrées aux Clos de Lucet et mini-châteaux.

5 Informations diverses :

Une alerte incendie a eu lieu le 5 décembre 2011. Les enseignants n’avaient pas été prévenus mais nous avons été félicités pour la rapidité et les bonnes conditions d’évacuation des lieux.

Le couscous de l’école organisé par Les Amis de l’Ecole Paul Héroult a eu lieu comme prévu le 19 novembre. Pour cette année, l’association de l’école a déjà pris en charge les entrées de la sortie théâtre (944 €) et toutes les entrées du premier film d’école et cinéma « Le dirigeable volé » (508,30 €).

Les Trottinettes organisent un repas créole le 24 mars 2012 à 20h30 à la salle Pierre Gringore.

Nous allons les solliciter pour les prochaines entrées théâtre ainsi que pour la sortie « visite de châteaux » prévue en mai.

M. Gandon propose à l’association de leur donner les anciennes tables d’écolier pour qu’elles puissent être vendues au vide-grenier et permettre ainsi des fonds supplémentaires.

L’Association les Roulottes de la Suisse Normande a repris ses tournées pour l’acheminement de certains enfants deThury-Harcourt. A ce sujet, ils organisent une réunion le mardi 7 février à 18h30 à la salle Blincow (salle des fêtes de la mairie).

6. Informations et questions des parents :

a) Mme Aurore Michel a fait une demande d’informations sur le fonctionnement du temps du midi et de la cantine. M. Gandon précise qu’au niveau de la surveillance, il y a une personne en plus dans la cour ce qui permet une personne en plus dans le réfectoire, donc moins de nuisances même si ça n’est toujours pas satisfaisant. M. Gandon précise que la solution serait d’agrandir le réfectoire ou d’en construire un nouveau... Il s’agit d’investissements à très longs termes et la Communauté de Communes doit recenser les besoins des différentes écoles et établir des priorités. M. Malo aimerait bien que déjà,on réfléchisse à ce qui pourrait être fait pour agrandir la cantine (pourquoi pas une extension ?) et quels besoins on a surThury. « Il faudrait se rencontrer pour faire un point sur la cantine dans l’optique de « que faire pour améliorer le service de cantine et atténuer les nuisances » ».

b) Une réflexion est également demandée sur la sortie de l’école un an après l’accident.

On se rend compte que dans l’empressement de la sortie (malgré la sortie en 2 temps,d’abord pour les enfants qui prennent le bus puis pour ceux qui repartent avec leurs parents) il y a toujours des risques.

Le maire ne souhaite pas interrompre la circulation dans les rues de l’école. Les parents demandent s’il serait possible d’avoir une personne avec un gilet jaune à faire la circulation.

Certaines questions méritent d’être traitées en dehors du conseil d’école.

c) Les parents proposent de voter une motion concernant la suppression des postes RASED.

M.Valentin annonce qu’il a une commission très prochainement pour la Communauté de Communes et qu’il va évoquer le problème et faire un courrier ou une motion dénonçant la suppression des postes RASED.

d) Les parents reparlent également de leur demande d’une personne supplémentaire dans les bus. C’est à voir avec le syndicat de transports scolaires. M. Valentin dit que cela devrait évoluer assez vite : il y a effectivement une préconisation de personnel supplémentaire, mais cela à un coût. Faut-il demander une participation des parents ?

M. Gandon dit que maintenant que la compétence a été prise par la Communauté de Communes, on devrait y arriver : on a du personnel.

M. Malo va récupérer les pétitions qui ont été transmises aux parents à ce sujet et voir ce qu’ils en pensent.

e) Les parents élus disent qu’ils ont des retours plutôt négatifs sur le temps de cantine avec des repas mauvais et une tension des personnels de surveillance (qui obligent à finir les assiettes). Il n’est pas évident de se faire une idée uniquement sur des remarques d’enfants. La question est donc posée aux enseignants qui mangent à la cantine. Il leur est répondu que « on mange bien à la cantine » et que les menus sont toujours composés sur les modèles de ceux qui avaient été faits il y a quelques années lorsque Soline Letallec était allée au collège avec des parents pour mettre ça au point avec le cuisinier. (mais que déjà à l’époque, les parents refusaient beaucoup de propositions de repas équilibrés et demandaient presque exclusivement des pâtes et des pommes de terre en se disant que les enfants « risquaient »de ne pas aimer ce qui était proposé).

Les enfants doivent goûter : trop souvent ils ne veulent pas manger d’aliments qu’ils ne connaissent pas et restent sur des aprioris... Dans ce cas, ils reçoivent une petite portion et, si cela leur plaît, peuvent en redemander.

La séance est levée à 20h45.

Prochain conseild’école : vendredi 15 juin à 18 h.